Konza City, nouvelle Silicon Valley

Le Kenya est considéré comme  un champion du digital africain. Le pays a pour ambition de créer Konza City la « Silicon Valley d’Afrique ».

 

A l’instar de l’Afrique du Sud ou le Nigeria sur le reste du continent, le Kenya est considéré comme  un champion du digital africain. Régulièrement cité en exemple dans les chroniques des bloggeurs, le pays a pour ambition de créer Konza City la « Silicon Valley d’Afrique ».

Avec plus de 43 millions d’habitants et un PIB estimé l’an passé à 42 milliards de dollars, le Kenya est un poids lourd de l’est africain.

Cependant, 75%  des actifs sont agriculteurs et le taux de chômage culmine à 40%.

Bien que le secteur tertiaire génère près des deux tiers de la richesse nationale, soutenu par le tourisme, les services financiers et les NTIC, le gouvernement souhaite faire de ce projet le  renouveau économique kenyan.

Konza City pour créera jusqu’à 200 000 emplois d’ici 2030.

Konza City, ou « Silicon Savannah », est l’un des principaux axes du projet « Vision 2030″ initié en 2008 et doit servir de feuille de route au futur développement économique et social du pays.

Un  espace de 2000 hectares, situé 60 km au sud de la capitale Nairobi, a été  retenue pour accueillir un véritable écosystème de startups, d’investisseurs et de chercheurs.

La première  phase des travaux s’achèvera fin 2017. La savane cédera sa place à une ville fonctionnelle avec 35000 logements, et une ligne ferroviaire reliant Mombassa, le premier port du pays. Egalement un campus universitaire de 1500 étudiants…

L’objectif  de la Silicon Savannah, a pour but de créer 20 000 emplois en cinq ans et dix fois plus à partir de 2030.

Le projet pourrait coûter entre 10 et 14,5 milliards de dollars, dont 5% financés par le Kenya. Le reste sera à la charge d’acteurs privés, qui en échange d’investissement  bénéficieront d’avantages fiscaux.

Google, IBM et Samsung

Et les entreprises candidates sont nombreuses : Microsoft, Google et Intel ont d’ores et déjà installé leurs sièges régionaux au Kenya.

Aussi IBM a choisi Nairobi pour installer son premier centre de recherche africain.

Il est fort  probable que le développement de Konza City attire d’autres investisseurs  comme Samsung, Blackberry et Huawei qui sont souvent évoqués comme de futurs acteurs de cet hub technologique.

Collaborant déjà avec les incubateurs et accélérateurs comme iHub ou 88MPH, ces géants pourront profiter du dynamisme des startups locales.

Derniers articles

Formations

PostgreSQL, initiation

  Moroni Union des Comores
Ce stage vous apprendra à l'utiliser de manière efficace, notamment à créer et à…

Bachelor Of Commerce in Management Marketing

Bloemfontein,SOUTH AFRICA
This programme is offered by Boston City Campus & Business College Orange Grove in…

Diploma in Environmental Health and Safety Management

Windhoek,NAMIBIA
The diploma in Environmental Health and Safety Management is a two year programme that is…

Bachelor of Commerce in Business Management - BCOM

Durban,SOUTH AFRICA
  Le baccalauréat en commerce en gestion des affaires vous enseigne les différentes…

Bachelor of Commerce in Accounting - BCOM

Durban,SOUTH AFRICA
  Des vérificateurs et des comptables aux gestionnaires d'impôts et aux trésoriers, il…