Investir dans le logement etudiant en afrique

La firme immobilière JLL dans son rapport 2016 indique que la demande en logement étudiant en Afrique subsaharienne devrait dépasser 500 000 logements dans les cinq prochaines années. Il est à noter qu’avec la forte accélération de l’urbanisation sur le continent, il existe une forte pénurie d’habitations dans les villes africaines.

Les états se sont désengagés de la construction de résidences étudiantes du fait de contraintes budgétaires. Le secteur privé devrait donc prendre le relais.

 

Né aux états unis dans les années 90, l’engouement des investisseurs pour ce secteur n’a pas faibli. Des milliards de dollars y ont été investi.

 

En Afrique il existe quelques opérateurs qui gère 1000 « lits » au maximum. En juillet 2016, on estimait 216 000 le nombre de lits manquants dans les universités sud-africaines. Dans l'Afrique subsaharienne plus largement, le logement étudiant est également un créneau négligé. Au cours de la dernière décennie, les effectifs de l'enseignement supérieur en Afrique ont plus que doublé, les chiffres ont augmenté de 2,3 millions à 5,2 millions. Le marché de l'immobilier n'a aucunement suivi cette croissance.

 

Il existe des solutions pour palier à ce problème. Les partenariats privé public sont une piste. Des universités au Kenya et au Ghana ont récemment conclu de grands accords de PPP pour la fourniture de logements pour étudiants. De plus, le gouvernement kenyan mène une étude de faisabilité PPP.

 

Réaffecter des bureaux ou des bâtiments publics désaffectés. Par exemple, à Nairobi de nombreuses entreprises quittent le centre-ville pour des zones périphériques. Les bureaux ainsi libérés pourraient être transformés en logement étudiant.

 

En Afrique du sud des banques et des fonds d’investissement finance des logements par le biais de montage financier. Cela pourrait donner des idées aux financiers du reste du continent.

 

Autre axe privilégié, le fait que de nombreux petits opérateurs privés développe une offre abordable qui permettrait avec le temps de constituer une véritable alternative.

Le challenge étant que les logements devront être à la fois abordable pour les étudiants et rentable pour l’opérateur.

Des solutions alternatives déjà existantes à la construction de logements ou au recyclage de bâtiments méritent d’être structuré et amplifié : colocation, chambres chez l’habitant….

 

Au final cette pénurie ne sera pas jugulée par une solution miracle mais par une conjonction de plusieurs. Il est juste temps de commencer à s’en soucier, au risque de se retrouver une fois de plus devant un problème ingérable.


 

 

 

 

Derniers articles

Formations

PostgreSQL, initiation

  Moroni Union des Comores
Ce stage vous apprendra à l'utiliser de manière efficace, notamment à créer et à…

Bachelor Of Commerce in Management Marketing

Bloemfontein,SOUTH AFRICA
This programme is offered by Boston City Campus & Business College Orange Grove in…

Diploma in Environmental Health and Safety Management

Windhoek,NAMIBIA
The diploma in Environmental Health and Safety Management is a two year programme that is…

Bachelor of Commerce in Business Management - BCOM

Durban,SOUTH AFRICA
  Le baccalauréat en commerce en gestion des affaires vous enseigne les différentes…

Bachelor of Commerce in Accounting - BCOM

Durban,SOUTH AFRICA
  Des vérificateurs et des comptables aux gestionnaires d'impôts et aux trésoriers, il…